Tchad : le nouveau gouvernement est connu

Il compte 35 ministres dont seulement 12 nouveaux visages et 7 secrétaires d’État.

C’est un gouvernement sans grand bouleversement avec 23 titulaires de postes qui sont reconduits dans leurs fonctions ou ont changé de postes ministériels. 12 nouveaux visages font donc leur entrée dans ce nouveau gouvernement qui intègre 5 femmes. Parmi les plus connus qui ont conservé leur poste figurent, Abderamane Koullamalah, qui reste ministre des Affaires étrangères et porte-parole du gouvernement, Assileck Halata, qui demeure ministre de l’Aménagement du territoire. Amina Priscille Longoh conserve son poste de ministre de la Femme.

Parmi les membres de la nouvelle équipe gouvernementale ayant déjà assumé des fonctions ministérielles au sein du gouvernement précédent, on a les ministres de la Justice, de l’Enseignement supérieur, de l’Administration du territoire, de la Sécurité publique et des Infrastructures. Issakha Maloua Djamous quant à lui est nommé à la tête du ministère des Armées. Tous les ministres issus du parti “Transformateurs” de Succès Masra, ont été écartés du gouvernement.
Tahir Hamid Nguilin est désigné Ministre d’État, ministre des Finances, du Budget, de l’Économie et du Plan. Dans le domaine des ressources naturelles, Ndolenodji Alix Naimbaye est nommée Ministre du Pétrole, des Mines et de la Géologie. Patalet Kanabe Marcelin se voit confier la place de Ministre de l’eau et de l’énergie.

Lire aussi: Burkina Faso : les militaires s’octroient cinq ans de plus au pouvoir et divisent l’opinion

La Production et l’Industrialisation Agricole est entre les mains de Kedha Balla tandis que Guibolo Fanga Mathieu est chargé du Ministère du commerce et de l’industrie. M. Abderahim Breme Hamid est nommé Ministre d’État, ministre de la Justice et des Droits humains, et garde des Sceaux. Pour la sécurité publique et l’immigration, c’est Mahamat Charfadine Margui qui occupe le poste avec le grade de Contrôleur Général de Police de 3ème Grade. Enfin, Dr. Tom Erdimi est désigné Ministre d’État, ministre de l’enseignement supérieur de la recherche scientifique et de la formation professionnelle, complétant ainsi la nouvelle équipe gouvernementale.
C’est hier lundi 27 mai 2024 que le président tchadien Mahamat Idriss Deby a approuvé un décret définissant la composition du gouvernement d’Allamaye Halina. Ce gouvernement constitue le premier de la Cinquième République au Tchad, qui succède à une transition de trois ans dirigéé par le général Mahamat Idriss Déby. Celui-ci a été proclamé chef de l’État par l’armée en 2021, à la suite du décès de son père, Idriss Déby Itno, qui a dirigé le pays d’une main de fer pendant plus de 30 ans.

Sonia Feugap avec AFP