Cameroun : la Fecafoot nomme à son tour le staff des Lions Indomptables

Samuel Eto’o a dévoilé sa liste à la suite d’une session du Comité d’urgence de la Fédération camerounaise de football hier mercredi 8 mai 2024.

La Fédération camerounaise de football (Fecafoot) continue de tenir tête au Ministère des sports et de l’Education physique (Minsep). Plusieurs semaines après la nomination du staff des Lions Indomptables de football par le Minsep, c’est au tour de la Fecafoot d’en designer les siens pour la même équipe. Cette nomination signée du secrétaire général, Blaise Djounang, était l’un des principaux points à l’ordre du jour d’une réunion d’urgence qui s’est tenue en visioconférence. Le comité à l’unanimité a conforté Marc Brys et ses assistants au regard « des sacrifices financiers déjà consentis par le gouvernement pour faire venir une expertise étrangère dans un souci d’apaisement », précise le communiqué publié au soir du mercredi 8 mai. Le reste des membres du staff préalablement nommé par le Ministre des sports Narcisse Mouelle Kombi a été remplacé.

LIRE AUSSI: Cameroun: le bras de fer Minsep-Fecafoot se poursuit

Martin Ndtoungou Mpile revient en tant qu’entraîneur adjoint n°1 et David Pagou entraîneur n°2. Idriss Carlos Kameni fait son entrée dans la tanière comme entraineur des gardiens en remplacement d’Alioum Boukar sur la liste du Minsep. Thierry Ndoh conserve son poste de team press en lieu et place de germain Noel Essengue nommé par le Minsep. D’après le communiqué, le comité d’urgence a donné instruction à Samuel Eto’o, président de la Fecafoot, de communiquer dans l’extrême urgence, la liste de la nouvelle team au Minsep et à la Fifa et de procéder à la conformation des actes de prises de fonction des personnes désignées. Ceci dans la préparation de l’équipe fanion aux éliminations de la Coupe du Monde 2026. Dans la même soirée aux environs de 23h, Samuel Eto’o a informé ces deux institutions.

 

Le second point à l’ordre du jour a porté sur la convention du 5 février 2015 signée entre le Minsep et la Fecafoot. C’est d’ailleurs cette dernière selon l’instance faitière du football qui a été bafouée par le Minsep. En fait, la Fecafoot accuse Narcisse Mouelle Kombi d’ingérence dans ses affaires surtout en ce qui concerne le recrutement des membres des structures d’encadrement de la sélection nationale masculine « A » des Lions Indomptables. Par ailleurs, la Fecafoot évoque l’art 3 Al 2 du Décret présidentielle n°2014/ 384 du 26 décembre 2014, portant organisation et fonctionnement des sélections nationales de football, qui ne prévoit la gestion conjointe avec le Minsep qu’en matière financière. Samuel Eto’o et son comité proposent alors faisant suite aux recommandations de la Fifa (dans une correspondance adressée à la Fecafoot du 6 mai) de « créer un groupe de travail chargé de la relecture de cette convention et des propositions de révisions ».

LIRE AUSSI: Cameroun: le choix du nouveau sélectionneur des Lions Indomptables divise  

Rappelons que dans la journée du 7 mai, de vives tensions ont été observées dans plusieurs correspondances entre les deux parties. Toutes deux se réclamant responsable des nominations du staff technique. Une brouille née de la lettre de la Fifa adressée à la Fecafoot autour de cette affaire. Une correspondance qui n’a d’ailleurs pas clairement établi qui a tort ouvrant ainsi la voie à plusieurs incompréhensions.

Tatiana Kuessie