Sport : le 25 mai décrété journée mondiale du football

L’Organisation des Nations Unies a décidé que cette discipline sera célébrée à cette date chaque année.

Le 25 mai a été choisi par l’Assemblée générale de l’Organisation des Nations Unies (ONU) pour être la journée mondiale du Football. Les 193 membres que compte cette Assemblée ont adopté la résolution d’un commun accord. Le rassemblement a proclamé la Journée mondiale du football comme étant « une langue universelle ». En prenant cette décision le mardi 7 mai, l’Assemblée a placé la journée sous le signe du : « sport au service du développement et de la paix : édification d’un monde pacifique et meilleur grâce au sport et à l’idéal olympique ».

Après avoir symboliquement déposé un ballon de football sur le pupitre de l’Assemblée, le représentant de la Libye, , Taher El-Sonni, qui a présenté le texte, a qualifié cette résolution d’ «historique », soulignant le rôle clé du football dans la promotion de la paix et du développement durable. Il a aussi souligné que le football est une langue universelle et une passion partagée qui unit les peuples, ainsi qu’un catalyseur d’intégration. Pour lui, ce sport est devenu « une plate-forme essentielle pour promouvoir l’égalité des sexes et l’inclusion sociale ». C’est aussi : « un terrain d’entente où convergent des individus d’origines diverses, promouvant la compréhension mutuelle, la tolérance, le respect et la solidarité ».

LIRE AUSSI: Cameroun : le bras de fer Minsep-Fecafoot se poursuit

Le choix de cette date n’est pas anodin. En effet, cette journée marque le 100e anniversaire du premier tournoi international de football de l’histoire. La compétition avait eu lieu le 25 mai 1924, pendant les Jeux olympiques d’été à Paris. D’après la chaine de télévision panafricaine Africanews, l’ambassadeur libyen auprès des Nations unies, qui a présenté la résolution, a déclaré à l’assemblée que : « le football est le sport le plus pratiqué et le plus suivi dans le monde ».

Cette résolution de l’ONU encourage tous les pays à soutenir le football et les autres sports comme outils de promotion de la paix, du développement et de l’autonomisation des femmes et des jeunes filles. La résolution invite toutes les nations, les organisations internationales, les universités, la société civile et le secteur privé à célébrer la Journée mondiale du football en mettant en avant les avantages du football pour tous à travers des activités éducatives et de sensibilisation collective.

Sonia Feugap