RDC : le nouveau gouvernement révélé

Deux mois après la désignation de Judith Suminwa en tant que première femme Premier ministre, le président Félix Tshisekedi a dévoilé ce mercredi 29 mai la composition du nouveau gouvernement.

Cette administration comprend 54 membres, soit trois de moins que le précédent, et se compose de 6 vice-Premiers ministres, 9 ministres d’État, 24 ministres, 4 ministres délégués et 10 vice-ministres. Notamment, cette nouvelle équipe compte 18 femmes, soit cinq de plus que dans l’ancienne équipe. Contrairement au gouvernement précédent, il y a dorénavant six postes de vice-Premiers ministres, contre cinq précédemment.

Parmi les deux vice-Premiers ministres reconduits figurent Jean-Pierre Lihau, membre de l’Union pour la Démocratie et le Progrès Social (UDPS), le parti présidentiel, qui reste à la tête de la fonction publique. L’autre vice-Premier ministre reconduit est Jean-Pierre Bemba, qui abandonne le ministère de la Défense pour prendre en charge le secteur des Transports.

Les nouvelles figures incluent Guylain Nyembo, ancien directeur de cabinet de Félix Tshisekedi, qui prend en charge le ministère du Plan, et Daniel Mukoko Samba, qui assume désormais le rôle de vice-Premier ministre et ministre de l’Économie, succédant à Vital Kamerhe, désormais président de l’Assemblée nationale. Jacquemain Shabani, qui a dirigé la campagne de Félix Tshisekedi, est nommé vice-Premier ministre chargé de l’Intérieur, en remplacement de Peter Kazadi. Patrick Muyaya reste en poste au ministère de la Communication, tout comme Eve Bazaïba qui conserve son poste au ministère de l’Environnement.

Lire aussi: Tchad : le nouveau gouvernement est connu

Christophe Lutundula quitte le gouvernement et est remplacé par Thérèse Kayikwamba en tant que ministre des Affaires étrangères. Constant Mutamba, ancien candidat à la présidence de la République, devient ministre de la Justice. Le ministère stratégique de la Défense est attribué à Guy Kabongo Mwadianvita, ancien directeur général du Journal officiel et allié de longue date du président Tshisekedi. Nicolas Kazadi, qui occupait le poste de ministre des Finances, quitte quant à lui le gouvernement.

L’annonce de la composition du gouvernement survient dix jours après ce que l’armée a qualifié de “tentative de coup d’État“.

Sonia Feugap